INCUBATION

INCUBATION

INCUBATI

Action qui consiste, chez certains animaux ovipares, à protéger leurs œufs de manière à favoriser le développement normal de l’embryon. Les modalités de cette protection sont très variables, car, au lieu d’être placés sous le corps des parents, les œufs peuvent être abrités dans une cavité de celui-ci. Cette action se poursuit dans certains cas après l’éclosion des jeunes animaux. L’incubation artificielle est pratiquée dans les élevages en vue d’augmenter la sécurité et le rendement de la reproduction des espèces ovipares. Par analogie, on a donc qualifié d’incubation la technique médicale qui consiste à mettre les nouveau-nés prématurés dans des conditions permettant leur survie.

En médecine, l’incubation est la période silencieuse (sans manifestation de signe clinique) qui s’écoule entre la contamination d’un sujet par un germe pathogène et l’apparition des premiers symptômes de la maladie.

Par extension, on appelle ainsi l’action de garder à l’étuve soit des organismes en développement, des cultures cellulaires ou des cultures bactériennes (infectés ou non par un parasite), soit une préparation enzymatique, de façon à favoriser leur croissance ou encore le déroulement de l’infection ou des réactions chimiques qu’on désire étudier in vivo ou bien in vitro.

incubation [ ɛ̃kybasjɔ̃ ] n. f.
• 1694; lat. incubatio, de incubare « couver »
1Action de couver des œufs; développement de l'embryon dans l'œuf, dans une poche incubatrice, etc. Incubation naturelle, artificielle des œufs d'oiseaux. Incubation interne des fœtus des mammifères placentaires. Four d'incubation ( couveuse, incubateur) . La durée d'incubation ( couvaison) est de vingt et un jours pour la poule. Les œufs éclosent après incubation.
2(1824) Temps qui s'écoule entre l'époque de la contagion et l'apparition des premiers symptômes d'une maladie. Période d'incubation. « comme un mal dévastateur se déclare après une incubation de plusieurs années » (Green).
3Fig. Période pendant laquelle un événement, une création se prépare sourdement, sans se manifester au grand jour ( couver). « L'incubation des insurrections » (Hugo).
4Accompagnement dans la phase de développement d'un projet de création d'entreprise; séjour dans un incubateur (3o).

incubation nom féminin (latin incubatio, -onis) Période de la vie d'un jeune animal pendant laquelle il se développe dans un abri biologique (œuf, utérus, poche incubatrice, etc.) et bénéficie d'une protection parentale nécessaire à sa survie. Action protectrice des parents, ou de l'un des parents, lorsqu'ils couvrent leurs œufs de leur corps (couvaison des oiseaux) ou les abritent dans une cavité corporelle. Intervention humaine remplaçant la couvaison maternelle par une source de chaleur artificielle, avec le même résultat. Période s'écoulant entre la contamination de l'organisme par un agent pathogène infectieux et l'apparition des premiers signes de la maladie. Phase de la culture des champignons au cours de laquelle le mycélium envahit l'ensemble du substrat.

incubation
n. f.
d1./d Didac. Action de couver; développement dans l'oeuf de l'embryon des ovipares. Incubation naturelle, artificielle.
d2./d MED Période comprise entre la contamination et l'apparition des premiers symptômes de la maladie.

⇒INCUBATION, subst. fém.
A. — 1. Action de couver des œufs; p. méton., développement de l'embryon dans un œuf, entre la ponte et l'éclosion. En pratiquant, sur l'embryon de poulet, dans les premiers jours de l'incubation, des irradiations par les rayons X, (...) Wolff reproduit à volonté la plupart des monstruosités (CAULLERY, Embryol., 1942, p. 66) :
Cette cause particulière qui, postérieurement à la fécondation d'un embryon d'ovipare, donne la vie à cet embryon, consiste, pour les œufs des animaux, dans une simple élévation de température (...). Ainsi, pour les œufs des oiseaux, l'incubation [it. ds le texte] amène cette élévation de température, et pour beaucoup d'autres œufs, une chaleur douce de l'atmosphère suffit...
LAMARCK, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 154.
2. P. ext. Installation de l'œuf, de l'embryon ou du jeune animal dans les conditions nécessaires à son développement. Incubation artificielle. Quant aux œufs de carpe, de tanche, de perche, de brème, etc., leur incubation s'accomplit parfaitement et avec sécurité dans des cuves en bois (Code pêche fluv., 1875, p. 128).
B. — P. anal. (Durée, période d')incubation
1. MÉD. Temps qui s'écoule entre l'introduction d'un germe infectieux dans un organisme et les premières manifestations d'une maladie. La durée d'incubation de la rage à la suite de morsures (PASTEUR, Travaux, 1884, p. 393). Dans la maladie expérimentale, l'incubation varie de quelques jours à quelques semaines (BRUMPT, Parasitol., 1910, p. 111).
2. ALIM. Temps pendant lequel un échantillon de produit alimentaire est soumis à un examen. La pureté bactériologique [d'un moût] peut s'apprécier (...) par un test d'incubation (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 652).
C. — Au fig., littér. Période de préparation secrète, de maturation d'une idée, d'une œuvre, d'un événement. Un jour, et après une assez longue incubation de piété mûrissante, (...) elle ressentit un grand mouvement d'être religieuse (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 192). Il [Gustave Doré] ne dessine ni ne peint : il improvise (...). Il n'y a pas incubation de l'œuvre; il ne caresse point son idée, ne la cisèle point, ne fait aucune étude préparatoire (ZOLA, Mes haines, 1866, p. 69). [Le Zohar proprement dit] n'est pas un travail homogène mais le produit d'une lente incubation, œuvre de collaborateurs anonymes et nombreux (MAETERL., Gd secret, 1921, p. 198).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1694 « action de couver les œufs » (CORNEILLE); 2. 1824 méd. (NYSTEN). Empr. au lat. incubatio « couvaison », dér. de incubare (incuber); cf. l'angl. incubation attesté au sens 1 dès 1646 et au sens 2 en 1835 (NED). Fréq. abs. littér. : 69.

incubation [ɛ̃kybɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1694, Thomas Corneille; lat. incubatio « couvaison, incubation », du supin de incubare. → Incuber.
1 Action de couver des œufs; développement de l'embryon dans l'œuf sous l'effet de cette action. || Incubation des œufs de poissons, des vers à soie. || Incubation naturelle, artificielle des œufs d'oiseaux. || Four d'incubation. Couveuse, incubateur. || La durée d'incubation ( Couvaison) varie de quinze jours (passereaux) à cinquante jours et plus (autruche); elle est de vingt et un jours pour la poule. || Chaleur nécessaire à l'incubation (38° à 40°). || Local où se fait l'incubation (naturelle). Couvoir (2.). || Les œufs éclosent après incubation.
1 Toute cette suite de phénomènes (développement de l'embryon) est l'effet de l'incubation opérée par une poule, et l'industrie humaine n'a pas trouvé qu'il fût au-dessous d'elle d'en imiter les procédés (…) quelque attention que l'on donne à la conduite d'un four d'incubation, il n'est guère possible d'y entretenir constamment et sans interruption le trente-deuxième degré (Réaumur), qui est celui de la poule (…)
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Le coq.
2 Les oiseaux (albatros) prennent un soin spécial pour ne jamais laisser les nids inoccupés pendant toute la durée de l'incubation, et même jusqu'à ce que la progéniture soit suffisamment forte pour se pourvoir elle-même. Pendant l'absence du mâle (…) la femelle reste à ses fonctions (…) Les œufs ne restent jamais sans être couvés; quand un oiseau quitte le nid, l'autre niche à son tour.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Aventures d'A. G. Pym, XIV.
2 (1824, Nysten). « Temps qui s'écoule entre l'époque de la contagion et l'apparition des premiers symptômes » d'une maladie (Garnier). || Période d'incubation des maladies infectieuses. || Incubation lente, rapide. || Maladie qui se déclare après une longue incubation.
3 L'envie et la rancune qui couvaient depuis si longtemps autour d'elle allaient éclater bientôt, comme un mal dévastateur se déclare après une incubation de plusieurs années.
J. Green, Léviathan, II, IV.
3 (1840, Sainte-Beuve, in T. L. F.). Fig. Période pendant laquelle un événement, une chose… se prépare sourdement, sans se manifester au grand jour. Couver (II.).|| « L'incubation des insurrections » (Hugo, in P. Larousse).
4 Junot lui racontait sa passion pour Paulette, Napoléon lui confiait son penchant pour Mme de Beauharnais : l'incubation des événements allait faire éclore un grand homme.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 82.
5 On sent une puissante incubation, l'approche de quelque chose d'inconnu.
Renan, Vie de Jésus, Œuvres, t. IV, p. 95.
6 Une tragédie par an, excepté cette extraordinaire Phèdre, qui sortant déjà par trop de la série, prit une incubation de trois ans.
Ch. Péguy, Victor-Marie, comte Hugo, p. 177.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Incubation — Incubation: Battle Isle Phase Vier Entwickler: Blue Byte Verleger …   Deutsch Wikipedia

  • Incubation — Incubation: Time is Running Out Разработчик Blue Byte Software Издатель Blue Byte Software 1C …   Википедия

  • Incubation — In cu*ba tion, n. [L. incubatio: cf. F. incubation.] [1913 Webster] 1. A sitting on eggs for the purpose of hatching young; a brooding on, or keeping warm, (eggs) to develop the life within, by any process. Ray. [1913 Webster] 2. (Med.) The… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Incubation — (v. lat.), 1) (gr. Enkoimesis, Tempelschlaf), bei den Ägyptiern, Griechen u. Römern der Gebrauch, Kranke in Tempeln, welche Heilgottheiten gewidmet waren, schlafen zu lassen, damit diese den Kranken, im Traume erschienen u. Andeutungen gäben, wie …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Incubation — Incubation, lat. deutsch, bei den Alten: das Schlafen in einem Tempel, um im Traume Heilmittel oder Orakel zu erfahren; in der Zoologie: die Bebrütung des Vogeleis; in der Medicin: die Zeit zwischen der Ansteckung und dem Ausbruche der Krankheit …   Herders Conversations-Lexikon

  • incubation — (n.) 1610s, brooding, from L. incubationem (nom. incubatio) a laying upon eggs, noun of action from pp. stem of incubare to hatch, lit. to lie on, rest on, from in on (see IN (Cf. in ) (2)) + cubare to lie (see CUBICLE (Cf …   Etymology dictionary

  • incubation — [in΄kyə bā′shən, iŋ΄kyə bā′shən] n. [L incubatio] 1. an incubating or being incubated 2. the phase in the development of a disease between the infection and the first appearance of symptoms incubational adj. incubative adj …   English World dictionary

  • Incubation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L incubation est un terme à l origine scientifique introduit avant le XVIe siècle qui dérive du latin incubare (incuber*), littéralement « poser …   Wikipédia en Français

  • Incubation — The word incubation (from the Latin incubare , to lie upon ) may refer to:* Avian incubation, sitting on or brooding bird s eggs in order to hatch them * Incubation period, a medical term for the time between being exposed to infection and… …   Wikipedia

  • incubation — (in ku ba sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Action de couver. •   Jamais il [le rossignol] ne chante avec plus de force et de continuité que quand il la voit [sa femelle] travaillée des douleurs de la ponte, et ennuyée d une longue et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.